Energie effet fantôme

image_pdfimage_print

Energie effet fantôme

Je vais tenter de vous faire comprendre, via cette vidéo (désolé pour la voix off), que souvent notre propre énergie peut nous jouer des tours.
Quelques petits conseils également pour ne pas les ressentir.

Je vous ai parlé, jusqu’à maintenant, de l’énergie des objets ainsi que des êtres vivants. Chaque chose dans ce monde génère une énergie et nous allons observer un effet tout à fait intéressant c’est à dire l’effet “énergie fantôme”.Ce que j’appelle l’effet énergie fantôme, c’est l’énergie qui reste pendant quelques instants à la même place, malgré que l’objet ou la personne se soit déplacée.

Lorsque vous percevez ces énergies, il est indispensable de prendre en compte les énergies de déplacement.

Prenons un exemple : Je me place à un endroit dans une pièce et reste pendant 15 minutes. Mon énergie va “imprégner” le lieu où je me trouve et ainsi laisser une empreinte. Après ces 15 minutes, je décide de me déplacer de quelques mètres et ainsi créais un bel effet d’énergie fantôme.

Certains objets, des plantes, des êtres humain, laissent plus ou moins d’effet d’énergie fantôme. J’ai remarqué que dans certain cas et parfois même dans certains lieux, ces énergies fantômes restent plusieurs heures voir plusieurs jours. En revanche dans d’autres cas, l’effet d’énergie fantôme se trouve amoindrie lorsque vous vous trouvez dans environnement fluide, des pièces rangées et bien aérées. L’interaction entre le lieux et les objets sont aussi importante que celle du lieu et de ses habitants.

J’ai remarqué que lorsque nous sommes en présence de beaucoup d’effet d’énergie fantôme, ceux-ci entre en résonance avec notre propre énergie et de ce fait, génère une interaction avec notre ressenti et notre énergie.

Ce qui peut parfois provoquer une gène physique, une gène psychique, un malaise ou encore un besoin de sortir de la pièce car pas assez d’espace. Cela peut générer également une perte d’énergie colossale si nous sommes confrontés trop fréquemment avec ces effets car notre structure énergétique va lutter et ainsi modifier et adapter notre structure en permanence. Il n’est pas rare de trouver des personnes hyperactives, fatiguées dans des maisons à effets fantômes.

Tout dépend à quel “niveau” de perception vous êtes connecté. Certaines personnes ne ressentiront rien de spécial, d’autre sortiront de la pièce ou se sentiront mal à l’aise.

N’oubliez pas que lorsqu’on parle d’énergie, il n’y a pas de haut, ni de bas, ni de plus fort ou de plus faible, ni de gourous et encore moins de courroux. Ni de gauche ni de droite, et encore moins d’enfer et de paradis. Il n’y a que lumière et son. Tout le reste n’est que projections de notre 3ième dimension.

Un autre exemple qui est tout à fait connu des handicapés amputés, et dont l’effet fantôme ne pose plus aucune interrogation de la part des scientifiques et médecins. Pour ces personnes, leur membre existe bel et bien et génère parfois même des douleurs, des fourmillements etc.

Les moyens les plus simples pour minimiser voir éliminer les effets fantômes sont :

Au niveau physique
– Aérer 1 heure par jour toutes vos pièces.
– Ranger votre maison, c’est aussi ranger votre tête.
– Les objets doivent être à leur place (cf. Énergies Perception).
– Repeindre la pièce peut aussi favoriser la fluidité
– Harmoniser une pièce c’est aussi la décorer

Au niveau énergétique
– Encens de fabrication artisanale* ex: Blue Perl ou Nag Shampa (*éviter les encens industriels) (ne pas oublier d’aérer la pièce après)
– Faire brûler de la sauge dans une coupelle prévue à cet effet. (ne pas oublier d’aérer la pièce après)
– Faite une visualisation de lumière (Voir prochainement sur le site)
– Faite appel à un personne spécialisée dans l’énergie des lieux

Il existe bien d’autres méthodes adéquate pour minimiser ou enlever ces effets fantômes. Rester dans la lumière, ce qui est juste et ce qui vibre pour vous. Le bien être de votre habitat en dépend.

Comments

comments

Categories: Paranormal