5 activités paranormales filmées en direct

Share

Phénomènes dits paranormaux

Il existe un ensemble de phénomènes supposés qui sont qualifiés de paranormaux :

  • Le concept de Psi est un concept utilisé en parapsychologie et qui regroupe à la fois les phénomènes de perceptions extra-sensorielles (PES) (télépathies, prémonitions, etc.) et la psychokinèse ;
  • Le magnétisme dit « animal », la géobiologie, la divination (cartomancie, voyance) ;
  • Les expériences de mort imminente (qui désignent, selon les tenants du paranormal, des souvenirs de vécus spécifiques lors de mort clinique, nous noterons toutefois que ce domaine improprement nommé n’est pas considéré comme paranormal par les neuroscientifiques) ;
  • Les différents moyens de communication avec les morts : (médiumnité, nécromancie), les voix électroniques ; le OuiJa ; l’écriture-automatique ;
  • Les apparitions de l’au-delà (fantômes, revenants, ectoplasmes, poltergeists, guide spirituel, vision de « l’après-vie », esprits, fantômes de Marie. etc. ;
  • Les cas de maisons hantées ou d’obsession par des « génies » ou « esprits ».
  • Le phénomène ovni et ses dérivés (cercle de culture).

Le paranormal, dont les causes sont inexpliquées, peut être différencié du surnaturel dont les causes sont considérées divines.

Point de vue de la communauté scientifique

La communauté scientifique peut considérer l’étude des phénomènes paranormaux comme de la pseudo-science. Toutefois, longtemps marginalisée, l’étude des expériences inexpliquées trouve désormais une place dans les milieux académiques, avec des recherches en conditions expérimentales et contrôlées, notamment dans les domaines de la psychologie cognitive et des neurosciences. Le scepticisme, la zététique, et l’approche scientifique rappellent la nécessité de démontrer de l’existence de tels phénomènes. Aucun prétendu détenteur de pouvoirs paranormaux n’a pu remporter le défi zététique international et à ce jour, il n’a jamais pu être démontré que ces phénomènes ou ses pouvoirs, hors de ce que la science pourrait démontrer, existaient. Faute de démonstration scientifiquement fiable, il s’agit de croyances en l’existence de phénomènes paranormaux, ou bien simplement d’erreurs de jugement ou de perception. Les ressorts psychologiques des réactions d’individus face aux paranormal sont étudiés

Comments

comments

Author: Michael