Les esprits frappeurs

image_pdfimage_print

Les esprits frappeurs.

Tandis que les bruits de coups produits par des moyens ordinaires présentent une configuration acoustique normale, ceux enregistrés dans des cas de poltergeist présumés montrent une signature sonore tout à fait différente. (voir photo)

double10

Les esprits frappeurs diffèrent des fantômes.
Ces forces mystérieuses prennent un malin plaisir à terroriser les habitants d’une maison en leur jetant des objets à la tête, en allumant des incendies, en répandant une horrible odeur de pourriture ou en inscrivant des graffitis obscènes sur les murs. Les esprits frappeurs sont des vandales invisibles dont il est bien difficile de se débarrasser.

Mais toutes les attaques d’esprits frappeurs ne sont pas aussi spectaculaires.
Parfois, il ne se produit qu’un ou deux incidents isolés qui se répètent chaque fois que l’esprit frappeur est fâché.
Il peut ne plus se manifester des jours, des mois, quelques fois des années.

L’installation électrique est souvent la première à mettre en évidence une attaque d’esprits frappeurs, les interférences dans les programmes de télévision arrivant en tête de liste. Parfois, des ampoules «explosent» durant une altercation familiale. Ou alors, l’eau inonde mystérieusement et fréquemment la cuisine.

Les objets semblent «sauter» et des bruits violents proviennent de l’intérieur des meubles. Les coups frappés paranormaux n’ont rien à voir avec des coups frappés sur du bois avec les doigts.

Tous ces phénomènes sont déroutants et effrayants. Mais, à quelques exceptions près, les esprits frappeurs sont inoffensifs. Les objets sont projetés, mais ils ne font guère mal. Des incendies sont allumés, mais ils s’éteignent généralement d’eux-mêmes, comme si le poltergeist en avait peur.

Comments

comments

Categories: Paranormal